LES AUTEURS

 

Maria Cabral, professeur de langue et littérature françaises, est co-responsable du projet en Humanités médicales SHARE (Santé et Humanités Agissant en RÉseau) à l’université de Lisbonne. Spécialiste de la poétique symboliste – qu’elle étudie de manière comparatiste et interdisciplinaire dans ses rapports avec
le théâtre, la théorie de la lecture, la traduction et la médecine – elle est l’auteur de Mallarmé hors frontières (2007) et a co-édité notamment Lire, de près, de loin. Close Vs Distant Reading (2014), Maux écrits, mots vécus. Traitements littéraires de la maladie (2014), Exotopies de Barthes (2016) et Santé et bien-être à l’épreuve de la littérature (2017).

 

Le professeur Marie-France Mamzer, médecin, enseigne l’éthique des pratiques de santé à la Faculté de médecine Paris Descartes. Elle anime par ailleurs une mission éthique transversale à l’hôpital Necker Enfants-Malades et dirige l’équipe de recherche universitaire pluridisciplinaire ETREs (Ethique, Recherche, Translation), au sein du Centre de Recherche des Cordeliers à Paris. Elle est responsable d’un master de recherche en éthique médicale et bioéthique et développe un champ de recherche en éthique appliquée aux pratiques translationnelles en santé.

L'OUVRAGE

 

Sous la forme d'une anthologie commentée, cet ouvrage en trois parties fait dialoguer deux domaines par nature critiques : la littérature et l’éthique médicale. D’enjeu éminemment formatif, il s’inscrit dans le mouvement des Humanités médicales où la littérature côtoie d’autres domaines des sciences humaines pour une vision de la maladie et du patient par-delà des approches strictement médicales.
La première partie propose un choix pluridisciplinaire de textes théoriques – de la philosophie, de la sociologie, de l’anthropologie, des études littéraires et sémiologiques – les faisant converger vers le même objet : l’éthique en santé.
Illustrant la valeur de la lecture littéraire pour le savoir médical, la deuxième partie orchestre une soixantaine d’extraits de textes autour de thématiques d’enjeu pour la réflexion éthique : l’annonce d’une mauvaise nouvelle, le handicap et la vieillesse, la douleur et la souffrance, l’addiction, les défis de la nouvelle médecine... La troisième partie offre à l’imaginaire contemporain un parcours intemporel dans la lettre écrite permettant d’étoffer et d’utiliser, sans besoin d’ordonnance, ce que Mario Vargas LLosa a appelé une « pharmacopée littéraire ».
Pensé à la fois comme critique et expérimental, ce livre a été conçu comme un laboratoire pour la réflexion éthique. Faisant converger les deux entreprises – éthique du soin et littéraire – dans une logique de réciprocité, il a pour but de fournir un espace commun de représentation, de réflexion et d’analyse pour des questions touchant le corps, l’expérience intime et sociale de la maladie, mais aussi la complexité des relations de soin, entre l’impératif de saisir la maladie et le souci de soigner le malade. C’est ce genre de partages que les œuvres de pensée et de fiction permettent d’éclairer et de mieux percevoir. Les extraits sélectionnés s’inscrivent globalement dans le patrimoine théorique et littéraire mondial de l’antiquité jusqu’au présent, afin de mieux prendre la mesure des problématiques éthiques qui sous-tendent la pratique médicale, et de l’épaisseur historique et culturelle des questionnements sociétaux sous-jacents, longtemps négligés par les raisonnements médicaux.

Edition

SIPAYAT est une plateforme de professionnels de l’écriture, de la mise en pages et de l’édition.

Littérature

SIPAYAT publie de la littérature générale et, en particulier, de la littérature de voyage et des récits.

Essais

SIPAYAT publie des essais dans les domaines des sciences sociales et humaines.

Formation

SIPAYAT organise des formations (individuelles ou en groupes) pour vous aider à développer votre écriture.